Les atouts

 

COMPARAISON de notre PROJET avec les autres Projets proposés à notre VILLE.

1/ Dans le cas de la création à MARSEILLE du MONUMENT DE LA FRATERNITE DE FRANCE, et compte-tenu des difficultés que rencontrent les habitants de notre ville et de notre région, ainsi que des caractéristiques de notre cité, notre Association a posé comme principe de faire travailler, en priorité, nos entreprises locales. Ceci afin que, dès sa conception et sa création, le Monument soit d’un apport économique profitable à notre ville, notre département et notre région. De même, par la suite, les apports financiers de son exploitation et ainsi que ses effets induits doivent aller en grandissant pour le plus grand profit de ses habitants et ne soit pas une source de revenus qui s’expatrient ailleurs.

2/ Dans la même optique, nous avons établi qu’’il devrait être une vitrine et le reflet de notre savoir-faire local, et non emprunté à d’’autres départements ou régions. D’autres projet, il ne doit pas non plus être une source de plus de délinquance et de fracture sociale car orienté uniquement vers une clientèle fortunée, alors que pas mal de Marseillais ont des difficultés à joindre les deux bouts. Il est donc clair que si de tels projets peuvent se concevoir dans d’autres contextes sociaux et économiques, ils apparaissent comme moins opportuns par les temps qui courent.

3/ Notre projet, par la diversification de ses sources de financement, sera d’’un poids le plus léger possible pour les finances locales et publiques en général. En contrepartie il s’’efforcera d’’en maximiser les effets positifs. Sans tomber toutefois dans le travers de quelque chose qui, a priori, ne coûterait rien. On nous pardonnera si nous nous méfions, par expérience, de ce qui ne coûte rien, car on a souvent des surprises par la suite. Notre projet, sera une conception et une réalisation locale. Il aura pour but de mettre en valeur un savoir-faire local et non venu d’’ailleurs, et faire travailler nos entreprises régionales. Il en sera aussi une vitrine permanente, par le maintien d’’une exposition sur place.

4/ Réaliser dans notre ville le MONUMENT DE LA FRATERNITE DE FRANCE nous semble avoir une portée symbolique et internationale beaucoup plus importante et plus représentative que tout autre projet visant simplement à l’’embellissement d’une ville, en y apportant simplement un attrait touristique supplémentaire, même lié de près ou de loin à son histoire. Ceci ne veut pas dire pour autant qu’’apporter un attrait touristique supplémentaire soit une mauvaise chose, bien au contraire. Il s’’agit simplement, dans cette comparaison, de choisir, entre plusieurs bonnes choses, la meilleure. Et ce, uniquement si on a à choisir. L’’idéal étant bien sûr de faire en sorte que de multiples projets se réalisent, mais toutefois, avec les réserves exprimées ci-dessus. Le fait que Bordeaux vienne d’’être élue «Meilleure Ville Touristique Européenne» ne peut que nous inciter à réaliser de grands projets à MARSEILLE, sans penser uniquement aux croisières, mais en priorité à celui qui peut avoir le plus d’’impact pour notre ville :

LE MONUMENT DE LA FRATERNITE DE FRANCE.

5/ Hélas, les évènements actuels nécessitent aussi de véhiculer un message fort de fraternité. Car c’’est à un risque de guerre civile que nous risquons d’’être confrontés. C’’est même l’objectif des terroristes qui ne souhaitent que le chaos. Heureusement, quelles que soient leurs ethnies et leurs confessions, les Marseillais ont, jusqu’’à présent, toujours réussis à vivre ensemble. C’’est même un des bons côtés de notre image. Il nous faut donc aussi donner l’’exemple et autrement que par des assassinats en tous genres. Au plan cohésion sociale locale, comme au plan purement économique, nous avons tout à gagner d’une telle construction aussi hautement symbolique. Ce qui n’’est pas le cas de tous les autres projets en cours, qui de plus, peuvent présenter des côtés discutables, sur lesquels je ne m’’attarderai ici.
D’ailleurs, nous aussi, dans le souci de vouloir servir au mieux notre ville, nous avons réfléchi longuement et, sans abandonner les N projets que nous avons aussi étudiés et créés depuis 10 ans dans nos cartons (nous pourrons les proposer plus tard) nous avons privilégié, pour toutes les raisons qui précèdent, celui pouvant avoir le plus d’impact
local, national et international.

Ainsi, LE MONUMENT de la FRATERNITE de FRANCE sera un appel fait, par MARSEILLE, et par la FRANCE au monde entier, en total accord d’’ailleurs avec l’’appel récent lancé par François HOLLANDE «La France répondra à la Haine par la FRATERNITE » rappelant ainsi les fondements de notre République, et ne pouvant que valoriser de façon pérenne l’image de MAREILLE pour des décennies, et des décennies, à l’’image de la Statue de la LIBERTE.