Parcours touristique

« IMAGINE »

un tout nouveau circuit touristique à MARSEILLE.

CAP vers le 12° Arr.       I have a dream !!

Voilà qu’’un jour un touriste « Lambda » arrive à Marseille. Qu’il soit arrivé par TGV, Avion, Croisière ou autre, il s’’empresse de monter voir LA VIERGE DE LA GARDE dont il a entendu parler et qui figure en première place sur son guide touristique. Une fois arrivé au pied de la Basilique, son premier réflexe est d’’admirer le panorama. Il y a de quoi, il est magnifique !!
Tout à coup, il aperçoit au loin vers l’’intérieur de la ville, un Monument particulier dont il n’’a jamais vu de pareil ailleurs : un immense arbre dont les feuilles scintillent au soleil le jour, qui s’’éclairent le soir pour briller la nuit. ?? Émerveillé il se renseigne et veut aller voir cela de plus près. Et lorsqu’’on lui dit que c’est l’’ARBRE de la FRATERNITE, il est d’’autant plus motivé à aller le voir de près, prendre des photos sur place et lui rendre hommage.
Pour s’’y rendre, il aura recours : soit à sa voiture de location, soit au METRO, soit, s’’il est venu en Autocar en voyage organisé, on lui dira que cette visite est bien sûr prévue dans sa
visite de Marseille, car il s’agit d’’un Monument UNIQUE en son genre, et de par la symbolique qu’’il représente pour la ville et pour la FRANCE. Un message lancé au Monde entier.
Si l’’on prend le cas du visiteur venu seul, sans avoir eu connaissance au préalable de l’’existence du dit Monument et sans moyen de locomotion. Il prendra le METRO et descendra au terminus d’’une ligne l’’amenant à la station dite LA FOURRAGERE.

photo 01Un chemin sera alors balisé l’’invitant, par la même occasion à une petite promenade pédestre qui l’’amènera après une petite montée d’’une centaine de mètres, dans un parc sympathique, et de là au pied du fameux Monument. Autre possibilité, comme pour la Vierge de la Garde, un petit train le prendra en charge dès la sortie du METRO pour l’’amener au pied de l’’ARBRE de la FRATERNITE. Quant aux cars de touristes, ils seront garés, sur leur parking réservé, Allée des Primevères.

Sorti du METRO, le voilà parti empruntant un large boulevard qui monte légèrement (et dont il appréciera la pente au retour). Arrivé à un rond point il aura alors la surprise de faire la connaissance, avant d’’entrer dans un parc, avec le Mémorial du Génocide Arménien du 24 Avril 1915.

photo 02Mémorial dont il pourra prendre une première photo. Puis, le voilà à l’’entrée d’’un parc agréable à traverser qui l’’éloignera des bruits du centre ville.

photo 03Cette entrée l’’incitera à la rêverie et l’’amènera, au pied du fameux Monument unique au monde, situé sur le côté d’’un ancien château aujourd’’hui Auberge de la Jeunesse (le château de Bois Luzy.

photo 04   photo 05

Fin de son ascension et arrivée au pied de « l’’ARBRE de la FRATERNITE ». C’’est un authentique message adressé à la jeunesse et l’’humanité toute entière. Il pourra l’’admirer, le photographier, à côté duquel il pourra aussi se faire photographier et sur la symbolique duquel il pourra méditer. Puis, dominant de nouveau MARSEILLE, il pourra admirer le panorama qui s’’offre à lui, dans lequel il retrouvera au loin le Port, et la VIERGE DE LA GARDE où il était précédemment.

photo 06

Le Monument se situera dans le coin sur la gauche de l’’arbre actuel. Arbre qui sera déplacé pour les besoins de la construction du Monument.

photo 07
Dans ce havre de paix il s’’arrêtera, s’’abreuvera à la guinguette du site, regardant passer les
joggers et promeneurs du Parc, achètera une carte postale représentant ce Monument original, le tee-shirt correspondant et une miniature de cet Arbre Unique au monde. Ceci auprès des boutiques trouvées sur place, associées à quelques artistes peintres exposant à cet endroit (devenu le MONTMARTRE Marseillais). De plus, il trouvera une affiche lui indiquant que le soir même un concert aura lieu dans ce même parc, ou bien au CHATEAU de la BUZINE vers lequel il pourra prolonger son périple et faisant une halte au Centre Commercial de la Valentine. Et si d’autres affiches lui vantent l’’histoire et les charmes d’autres particularités de cette partie de Marseille, telles que celles qui l’’inciteraient à poursuivre jusqu’à la découverte d’’ALLAUCH, ou d’’AUBAGNE sur les traces de Marcel PAGNOL, etc..
Au sortir du Parc il trouvera le BUS ou la station de Taxis, qui l’’intéressera. D’’où possibilité de création d’’un circuit touristique, dans le 11 & 12° Arr., autour de la visite de l’’ARBRE (l’’A.D.L.F.). Du coup il pourra se renseigner sur les possibilités d’hébergement dans le coin. ou bien il téléphonera à son hôtel pour signifier qu’’il restera un jour de plus à Marseille pour revenir le lendemain dans le quartier pour terminer sa visite.
Puis, il s’’en retournera le cœoeur léger vers son METRO en ayant conscience qu’il aura fait la
connaissance d’une toute autre partie et facette de Marseille, en ayant pris conscience de l’’état d’esprit qui anime le côté cosmopolite de cette ville et la largeur d’’esprit de ses habitants.
Une bonne image qu’’il emportera avec lui, et qu’il associera à la bonne humeur légendaire
des Marseillais, en comprenant pourquoi cette ville, du haut de ses 26 siècles d’existence, est à la fois la plus ancienne, la plus ouverte et cosmopolite de France. Ceci ne fait qu’’accroître son intérêt et sa richesse. Si l’’on dit : « ici on est fier d’être Marseillais », on peut considérer que ce ne sont pas des paroles en l’’air, ici on sait ce que FRATERNITE veut dire.

L’ Association ABAQUE
Le Président fondateur
Robert CRESPO